Revenir à Collecte des T.L.C ( Textile , Linge de maison , Chaussures )

Semaine Européenne de la réduction des déchets du 23 au 29 novembre 2015

Semaine Européenne de la réduction des déchets
du 23 au 29 novembre 2015
Grande collecte de Textiles d’habillement, Linge de maison et Chaussures. (TLC)

 

Dans l’Orne, une dizaine de collectivités gère la collecte des déchets ménagers. Ces structures doivent assumer un service public de qualité dans le respect de l’environnement et à des coûts supportables.
Chaque bon geste a son importance.

 

Collecte des textiles et situation locale.

 

Actuellement 2/3 du territoire de l’orne participent à la collecte et à la valorisation des textiles. Les collectivités associée sont: la Communauté Urbaine d’Alençon, la CDC du Pays d’ Andaine, la CDC de Passais la Conception, la CDC de la Vallée de la Haute Sarthe, le Sirtom Flers-Condé, le Sirtom des Andaines, le Sitcom d’Argentan et le Smirtom de Merlerault.
Sur le territoire de la CDC du Pays d’Andaine, la collecte des textiles est organisée par l’association AGIR LA REDINGOTE (Flers).
Cette structure fait un premier tri, un écrémage des textiles. Cette « crème » est revendue à prix modique au sein de leur boutique solidaire (Flers et Alençon). Le reste des textiles (90%) est expédié à l entreprise d’insertion Cobanor Tritex, (COllectif BAs NORmand du TRI des TEXtiles), localisée à Carpiquet.
Au sein de Cobanor Tritex, les salariés effectuent un dernier tri entre les textiles qui seront réutilisés (en France ou expédiés sur commande en Asie ou en Afrique) et ceux qui seront orientés vers des filières de recyclage (valorisation sous forme de chiffons d’essuyage, d’article non tissés pour rembourrage, isolation …). Ainsi, seulement 2% des textiles collectés nécessitent un traitement ultime (incinération).

Performance 2014 de la collecte sur la CDC du Pays d’Andaine
(Hors Couterne et Bagnoles de l’Orne) : 2.4 kg/hab./an
Objectifs nationaux pour 2019 : 4.6 kg/hab. / an

Bénéfices de cette collecte spécifique.

L’objectif conjoint des partenaires, syndicats de collecte des déchets, association caritatives, humanitaires et sociales sans oublier Cobanor Tritex, est d’accroître le ratio par habitant.
En effet, la collecte des textiles a des avantages :
Ecologiques ou environnementaux : les séparer des ordures ménagères permet une meilleure valorisation et évite l’enfouissement ou l’incinération
Economiques : les traitements par les acteurs de la filière n’ont pas de coût pour la collectivité contrairement aux coûts de collecte et traitement des ordures ménagères (200 € la tonne d’ordures ménagères collectée, transportée et incinérée).
Sociaux : cette filière donne de l’activité essentiellement à des hommes et des femmes qui en étaient privé.

LES CONSIGNES DE TRI

sdfghjdfghjk
Peuvent être déposés dans les conteneurs textiles, les vêtements, le linge de maison, les chaussures et la maroquinerie. Même usés ou déchirés, ils seront valorisés.
Par ailleurs pour des aspects pratiques, il est important que les vêtements soient propres, secs et déposés en sacs, et les chaussures liées par paire.
Pour plus de renseignements et pour localiser les conteneurs textiles   : www.lafibredutri.fr

 

Pour aller plus loin.

 

Historique
Un décret publié au Journal Officiel du 27 juin 2008 met en place une contribution environnementale textile (article L541-10-3 du Code de l’Environnement, inséré par Loi nº2006-1666 du 21 décembre 2006, article 69 finances pour 2007, Journal Officiel du 27 décembre 2006). Ce texte précise également les règles de gestion de la filière dans un souci d’efficacité accrue de la collecte.

Faisant suite au décret, la création d’un éco-organisme, Eco-TLC (TLC pour Textiles, Linge et Chaussures) est en charge de récupérer la contribution des metteurs sur le marché, estimée à 10 millions d’euros par an. Ensuite, il doit la verser aux associations caritatives et aux sociétés privées spécialisées dans le tri et le recyclage des déchets textiles.

Pour bénéficier de cette contribution, les opérateurs devront s’engager à réemployer ou recycler au moins 70% des déchets collectés et à employer 15% de salariés au minimum dans le cadre d’un contrat d’insertion. Eco-TLC reçoit l’agrément pour 6 ans. Cette éco-contribution concerne le metteur en marché.

cvbEco TLC est l’éco organisme qui collecte et redistribue les éco contributions liées aux textiles. Cet organisme a un fonctionnement similaire à Eco Emballages pour les emballages, Ecologic pour les appareils électriques ou électroniques, Ecofolio pour les papiers….

Pour 2015, le barème de l’éco-contribution textile est le suivant :
– 0,12 centime €/pièce (très petite pièce)
– 0, 48 centime €/pièce (petite pièce)
– 0,72 centime €/pièce (moyenne pièce)
– 4,84 centime €/ pièce (grosse pièce)

 

 

Actualité.
L’arrêté interministériel portant le nouvel agrément de l’éco-organisme Eco TLC a été publié au Journal officiel le 14 mai, et vise comme objectifs chiffrés de collecter et traiter 50% du gisement mis sur le marché d’ici 2019. Le gisement est estimé à 600.000 tonnes, il sera « réévalué durant l’agrément pour être au plus près », a indiqué Eco TLC. Aujourd’hui sont collectées 150.000 tonnes, ce volume « doit donc être doublé » d’ici cette échéance.
Le cahier des charges prévoit également d’atteindre a minima un point d’apport volontaire (PAV) pour 1500 habitants sur l’ensemble du territoire national et des DOM COM, soit 45.000 PAV. Il vise aussi 95% de valorisation matière (réutilisation, recyclage) et valorisation énergétique, dont un minimum de 20% sera orienté vers le recyclage.
Pour résumer.
Les déchets peuvent être déposés dans les conteneurs textiles. Cette solution crée de la richesse (revalorisation des matières, création d’emplois d’insertion). Si les déchets textiles sont déposés dans les contenants d’ordures ménagères, cette solution génère une dépense.
dfghjk

Lien Permanent pour cet article : http://www.cdcdupaysdandaine.fr/?page_id=11602