Imprimer ce Page

Beaulandais

Beaulandais a une superficie de 857 hectares, dont 794 en terres agricoles. Son altitude varie de 110 à 175 mètres. La commune est bordée dans sa partie nord par la route départementale 976. Elle est traversée du nord au sud par la route départementale n° 52 (qui relie Dompierre à Sept-Forges) et par la Route du Poiré. A l’ouest, elle est séparée de La Baroche sous Lucé par le ruisseau des Louvrières. Sa limite avec Saint Denis de Villenette, au sud,  est marquée par le cours du Mesnil Roullé (le Hon), rivière très fréquentée par les pêcheurs.

Sa population est en légère augmentation et compte, en 2013, 163 Beaulandaisiens. En effet, Beaulandais se situe près de nombreux pôles d’emplois et de commerces : Juvigny sous Andaine, La Chapelle d’Andaine, Couterne, Bagnoles de l’Orne, Domfront, La Ferté Macé, et Flers. Depuis une vingtaine d’années, 14 pavillons se sont implantés sur le territoi­re.  Plusieurs maisons anciennes ont été restaurées, bien que quelques-unes restent encore à réhabiliter. La commune compte également six exploitations agricoles, deux artisans et le duo « Solaris » trapézistes de renommée internationale.

La commune de Beaulandais a été créée en 1150. Elle s’écrivait alors « Beaulandeis ». Les plus anciennes traces de ses habitants datent de 1346 et concer­nent des familles ayant appartenu à la noblesse.

  • La famille « Le Coq » possé­dait un sceau à trois coqs.
  • De la famille « Millet » furent issus les Seigneurs de Bois Blondel et du Creux en Beaulandais. Le château du Creux, dont on a la preuve qu’il appartenait en 1346 à Robin du Creux, devint leur fief durant plusieurs siècles. Leur dernier représentant, l’abbé Millet mourut en 1812, en étant le doyen de Couptrain.
  • La famille « Grandin » compta parmi ses membres Monseigneur Grandin, né à Beaulandais le 16 janvier 1885. Il devint vicaire apostolique en Oubangui-Chari (ancien territoire de l’Afrique Equatoriale Française).

Le château du Creux, ainsi que d’autres sites remarquables comme la Maison des Anglais au village des Rivières, se trouvent toujours sur le territoire communal. Le patrimoine de la commune com­porte également :

  • la Croix Hosannière sur la place de l’église.
  • L’église Saint-Etienne.
  • L’ensemble Mairie-école : Les anciennes salles de classes ont été transformées en salles de réunion et en salle communale. Le logement de fonction a été réhabilité en appartement. La Mairie occupe l’ancienne salle des travaux pratiques, plus récente.
  • Le monument aux Morts surmonté de son coq.

Le club de l’amitié (Aînés ruraux) se réunit tous les mois pour pratiquer la belote et divers jeux de société. Il pratique également la pétanque durant l’été. Tous les ans, le comité des fêtes organise une sortie collective d’une journée durant l’été et un déjeuner aux tripes au mois de mars, conjointement avec le club de l’amitié.  L’association des Anciens Combattants a fusionné avec celle de Juvigny sous Andaine.

Tout ce potentiel fait de Beaulandais une commune attractive, où il fait bon vivre pour les amoureux de la campagne !

 Vivre à Beaulandais

Services    

Associations

Patrimoine

Accéder à Beaulandais

 

Agrandir le plan

Mairie

12, rue de la Mairie

Beaulandais

61140 JUVIGNY VAL D’ANDAINE

Tél : 02 33 38 12 11

Fax : 02 33 38 12 11

E-mail : mairie.beaulandais@wanadoo.fr

 Horaires :

  • Le Mardi de 17h00 à 18h30

  • Le Vendredi de 10h30 à 12h00

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.cdcdupaysdandaine.fr/?page_id=3307