Revenir à Commune nouvelle de Bagnoles de l’Orne Normandie

Bagnoles-de-l’Orne

Bagnoles-de-l’Orne est connue et reconnue pour ses eaux bienfaisantes et curatives qui en font l’unique station thermale du Nord-Ouest de la France. Selon certaines sources, Bagnoles-de-l’Orne tire son nom du latin balneum ou balnoleum (bain), ce qui tendrait à prouver que, déjà, les Romains en appréciaient les eaux. Mais si plusieurs légendes médiévales témoignent de la reconnaissance précoce des vertus de cette eau thermale, ce n’est qu’à la fin du XVIIème siècle qu’est fondé l’établissement thermal proprement dit.

À l’époque, on parle d’un lieu-dit « Bagnoles », situé sur la rive gauche de  la Vée, sur la paroisse de Tessé. C’est cependant la forge qui, jusqu’en 1811, fournit du travail à la majorité des habitants.

S’en suivra une grande période de développement avec l’arrivée du chemin de fer en 1881… et celle d’un homme providentiel, Albert Christophle, député de l’Orne, ancien ministre des travaux publics et gouverneur du Crédit Foncier. Avec les 45 ha de forêt qu’il achète aux portes des Thermes, il se lance dans la construction d’un de ces quartiers résidentiels qu’apprécie tant la bourgeoisie française de l’époque. Ici, on perce de larges avenues pour la circulation hippomobile, là, des placettes voient le jour, le tout constitue un magnifique quartier Belle Époque, aujourd’hui classé en Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysagé. Avec son casino et ses spectacles nocturnes, la station normande est à la mode !

Une clientèle aisée aime à s’y ressourcer et à s’y distraire, tout en profitant des bienfaits des bains à l’eau thermale. Si ce n’est que… les différents acteurs de la station sont dispersés sur les terrains de trois communes limitrophes : les Thermes sont sur Couterne, le quartier Belle Époque sur la Ferté-Macé et le lieu-dit du « vieux Bagnoles » dépend de Tessé-la-Madeleine. S’en suit alors une longue discussion pour la création d’une commune propre à la station thermale : le 28 juin 1913, la création de Bagnoles-de-l’Orne est chose faite ; l’acte est publié au Journal Officiel.

Bagnoles-de-l’Orne et Tessé-la-Madeleine ont toujours été liées. La station hydrominérale intercommunale de Bagnoles de l’Orne publie des guides, des revues et des plans comprenant les 2 localités. L’adduction d’eau courante est commune en 1927. Malgré tout, les deux conseils municipaux font leur politique locale indépendamment l’une de l’autre. Il faut attendre la création de la Communauté de Communes en1995 pour uniformiser les projets financiers. Le désir de fusion éclot.

En 1999, un référendum permet aux habitants de s’exprimer pour la réunion des deux localités. Au 1er janvier 2000, la fusion est actée. Le nom de la station thermale est préféré à celui de la plus ancienne ville. Maintenant l’ancien bourg de Tessé la Madeleine est appelé Bagnoles Château et celui de Bagnoles-de-l’Orne, Bagnoles Lac.

Enfin en janvier 2013, Bagnoles-de-l’Orne a intégré la CdC du Pays d’Andaine. Sept conseillers municipaux Bagnolais siègent désormais au conseil de la collectivité.

Vivre à Bagnoles de l’Orne

Services
Associations
Patrimoine

Accéder à Bagnoles de l’Orne

Agrandir le plan

Mairie – Château Hôtel de Ville

Allée Aloïs Monnet

Bagnoles de l’Orne

61140 Bagnoles de l’Orne Normandie

Tél : 02 33 30 73 73

Fax : 02 33 30 73 90

Email : mairieaccueil@bagnolesdelorne.com

Site Internet

Horaires

  • Du lundi au vendredi :

9h00 – 12h30 / 14h00 – 17h00

Une permanence le premier samedi de chaque mois de 9h00 à 12h30

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.cdcdupaysdandaine.fr/?page_id=5135