Revenir à Tourisme

Le site de Bonvouloir

Le site de La Tour de Bonvouloir et de La Basse Cour se situent à la lisière Sud de la forêt domaniale des Andaines.

La CDC a acquis le site en 1999. Il est entouré de 30 hectares de bois et herbages, dont 20 hectares ont été plantés en vue de l’élaboration d’un verger conservatoire.

Soucieuse de la sauvegarde du patrimoine bâti et de la valorisation du paysage, la Communauté de Communes a signé un bail emphytéotique d’une durée de 50 ans en novembre 2005 avec la famille de Bonvouloir.

Un projet global de valorisation autour de la Tour de Bonvouloir

La CDC du Pays d’Andaine s’est engagée dans une démarche globale de développement local où tourisme, pédagogie de l’environnement, activités traditionnelles (production de cidre et de poiré), randonnée, histoire et sports de pleine nature, seront amenés à cohabiter sans nuire à l’authenticité du site.

Notre objectif étant de proposer des animations autour des différents patrimoines, de fidéliser et de renouveler d’intérêt des touristes et de la population locale au fil des saisons.

Les réalisations ont eu lieu indépendamment sur les sites de Bonvouloir et de la Basse Cour

Voir les réalisations sur le site de la Basse Cour

bonvouloir1

Les réalisations sur le site de Bonvouloir

 

La remise en eau de l’étang (Montant des travaux: 34 800.00 € ht)

L’ancien étang 5800 m2 de la Tour de Bonvouloir était asséché depuis plusieurs décennies, sa remise en eau a pu être effectuée en 2008.

La plantation d’un verger conservatoire : « À chaque commune, son arbre »

Le territoire de Normandie Maine représenté dans un verger : 169 communes et 16 villes-portes, symbolisé par la plantation de 185 poiriers haute tige en 2008. La parcelle plantée se situe à proximité de la Tour et fait partie du circuit d’interprétation. La richesse des variétés témoigne de l’importance que du poirier dans notre bocage.

diapetang2

La plantation de haies bocagères et le plessage* de haies

La Communauté de Communes s’est engagée dans un programme de plantations de haies bocagères et depuis 2009, 1000 ml de haies ont ainsi pu être replantés sur le site, un chemin a été créé entre le bois et le verger. Nous sommes à nouveau engagés dans le programme 20012/2013 afin de poursuivre les plantations. Le plessage d’une haie ancienne a été effectuée en décembre 2012 et des animations autour cette pratique ancestrale sont notamment prévues dès que la taille des végétaux le permettra.

Le gîte de la Basse Cour est équipé d’une chaudière à bois déchiqueté, un réseau de chaleur permet aussi d’alimenter l’accueil et les sanitaires. Nous pourrons donc, à terme, nous auto-fournir en bois déchiqueté.

* Le plessage est une technique traditionnelle de taille des haies

haies plessées haies plessées2

Une étude générale du site et des constructions

Une étude historique et un relevé des bâtiments et vestiges ont été confiés à Mr Amiot,Architecte en Chef des Monuments Historiques en 2013. Les relevés sur le terrain ont montré que le site de la Tour a été modifié à plusieurs reprises et laissent supposer qu’une organisation de l’espace pourrait devenir nécessaire.

Parallèlement à cette étude, un diagnostic d’archéologie préventive a été réalisé à l’automne dernier, les résultats doivent nous parvenir prochainement.

L’inscription du site de la Tour de Bonvouloir dans un réseau de tourisme durable Monts et Marches

La vingtaine de sites du réseau Monts et Marches illustre les limites et frontières du Parc Naturel Normandie-Maine (géographiques, climatiques, historiques, naturelles, géologiques, légendaires…).

L’objectif du projet est d’œuvrer à la conservation et à la promotion des grands sites du territoire du Parc.

Plus d’informations sur le Parc naturel régional Normandie-Maine

Lien Permanent pour cet article : http://www.cdcdupaysdandaine.fr/?page_id=7500